Produits dopants

Trenbolone : Profil du stéroide Acétate de trenbolone

L’acétate de trenbolone est une hormone de croissance artificielle très puissante. Elle avait été conçue pour favoriser le développement des animaux de bétail. Toutefois, les culturistes ont décidé de l’utiliser pour des gains musculaires rapides et une augmentation de l’appétit. Il a en effet été démontré que ce stéroïde anabolisant renforce les muscles, mais il peut également avoir des effets gênants et parfois mortels. Ceci a conduit à son interdiction dans de nombreux pays, en particulier dans l’Union Européenne. Cependant, pour bénéficier de ses effets, il est toujours possible de se tourner vers une alternative qui bénéficie d’une reconnaissance légale. Il s’agit en l’occurrence du Trenorol. Découvrez ici le profil de ce stéroïde.

Présentation du stéroïde Acétate de Trenbolone

Le trenbolone est le nom donné à la molécule la plus puissante qui ait jamais existé dans le monde des stéroïdes anabolisants. Développé dans les années 1960 et destiné initialement pour un usage vétérinaire, il est pendant un temps utilisé sous sa version dénommée parabolan. L’acétate de trenbolone est la molécule liée à un ester court qui agit rapidement dès les 1-2 premières semaines. Cette molécule est 5 fois plus anabolique et androgène que la testostérone. Il permet des gains musculaires en un bref laps de temps, sans prise de graisse. Néanmoins, il reste également très performant, vous permettant de brûler de la masse grasse tout en maintenant votre masse musculaire.

En termes de performance proprement dite, il augmente significativement la force musculaire et a un effet direct sur le système nerveux. De plus, l’endurance musculaire de l’individu est également décuplée. L’acétate de trenbolone est une molécule qui. en raison de sa puissance, génère des effets secondaires. Cependant, compte tenu de son action souvent limitée à une journée (demi-vie d’un jour), ces derniers ne sont pas aussi prononcés comme certains utilisateurs l’affirment. Ils peuvent être facilement gérés si la fréquence des injections correspond à la demi-vie.

Comment combiner ce produit avec d’autres stéroïdes ?

L’acétate ou l’énanthate de trenbolone, quel que soit l’ester qui y est attaché, demeure un stéroïde et ne doit pas être pris seul. Si tel est le cas, vous risquez des problèmes de libido/érection. La molécule doit être au moins apparentée à la testostérone. Dans ce cas, il existe deux types de régimes. Dans le premier, il est ajouté une quantité minimale de testostérone comme support. Dans l’autre formule, il est procédé à l’ajout d’une plus grande proportion de testostérone que d’acétate de trenbolone.

Il n’est pas possible de dire laquelle des deux options est la meilleure. Cela provient du fait que certaines personnes se sentent mieux avec seulement une petite quantité d’injections tandis que d’autres ne le sont pas. Par conséquent, il est recommandé d’essayer les deux régimes pour voir ce qui vous convient le mieux. Cependant, dans certains cas, l’ajout de plus de testostérone au trenbolone semble augmenter considérablement les effets secondaires.

Cette molécule fonctionne très bien en synergie avec l’oxymetholone. Ensemble, elles stimulent fortement l’igf 1, une des hormones les plus anabolisantes de l’organisme. La combinaison de Trenbolone avec de la Testostérone et de l’Anadrol/Dianabol peut conduire à des gains incroyables de masse musculaire et de force. Vous pouvez en outre l’associer à d’autres molécules comme le masteron, le boldenone ou le primobolan.

Toutefois, évitez d’associer l’acétate de trenbolone 100 mg au deca durabolin. Une telle combinaison peut entraîner certains problèmes de libido et des difficultés de récupération. Néanmoins, si vous choisissez de le faire quand même, alors l’utilisation de hcg s’avère presque obligatoire. Cela vous est d’une aide précieuse pour retrouver la santé sans difficulté.

Qui peut faire usage de l’Acétate de Trenbolone ?

Outre l’utilisation de cette molécule chez l’animal, l’acétate de trenbolone est destiné à un certain profil d’utilisateur. Les athlètes et bodybuilders l’utilisent pour augmenter leur fibre musculaire et atteindre un certain poids. Ce stéroïde a également des propriétés thérapeutiques.

De ce fait, il peut être utilisé par les personnes sujettes aux problèmes osseux grâce au soulagement de la douleur. Il convient particulièrement à certains patients atteints d’ostéoporose. Dans ce cas, le patient doit respecter strictement les indications médicales de prise du produit.

La molécule d’acétate de trenbolone ne convient certainement pas aux personnes souffrant de problèmes cardiovasculaires. Ce constat reste valable, même si l’intéressé est un sportif très doué. Dans le cas des femmes, elles doivent s’abstenir de ce stéroïde androgène pour éviter les symptômes de masculinité.

Que fait le trenbolone dans l’organisme de l’utilisateur ?

steroide TrenbolonePlusieurs effets positifs sont reconnus lors de l’usage de ces stéroïdes.

Forte capacité anabolisante

La trenbolone est extrêmement anabolisante en raison de sa capacité à retenir les molécules d’azote, essentielles à la synthèse des protéines. Par conséquent, son action favorise le développement des cellules et des fibres musculaires.

Selon les bodybuilders, c’est l’un des stéroïdes les plus puissants du marché. Ses effets anabolisants et androgènes sont 5 fois supérieurs à la testostérone. De plus, il surpasse largement le Deca Dole Baolin de 10 fois. Grâce à ces bienfaits, c’est le produit phare des sportifs pour prendre de la masse et améliorer les performances physiques.

Diminution du cortisol

Saviez-vous que les niveaux de cortisol ont un effet considérable sur le tissu musculaire ? Son augmentation après l’effort favorise la destruction de la masse musculaire, notamment lors des périodes sèches. Pour éviter son effet catabolique, les athlètes utilisent la trenbolone. Injecté avant l’activité physique, ce stéroïde maintient un taux de cortisol normal, ce qui bloque son pouvoir catabolique.

Une forte capacité énergétique

Chez les bovins, la trenbolone imite les effets de l’hormone de croissance. Cela stimule leur appétit, permettant à ces animaux de manger plus. Chez l’homme, cette molécule a le même effet. En fait, il facilite la digestion et favorise l’absorption des nutriments (glucides, vitamines, minéraux et protéines) nécessaires à la croissance musculaire.

En même temps, son effet sur la digestion améliore l’endurance physique et les performances. Les culturistes, les bodybuilders et les praticiens de la musculation l’utilisent en période sèche et en période de prise de masse. En période sèche, il protège de la fatigue et du stress liés à l’alimentation et à la perte de masse grasse.

Impact sur la récupération

Le trenbolone est l’un des actifs qui a la capacité d’améliorer la circulation sanguine. Plus précisément, il stimule la production de globules rouges, responsables de l’apport d’oxygène aux cellules et aux muscles. Un apport adéquat en O² peut considérablement améliorer la récupération après l’exercice. Il aide également à augmenter l’endurance physique.

Mode d’utilisation de l’acétate de trenbolone

L’acétate de trenbolone nécessite des protocoles spécifiques en raison de sa puissance. Il ne doit pas être pris par un individu suite à une décision personnelle, quelle que soit la durée. Vous avez besoin d’un test sanguin complet avant de commencer tout traitement. Vous devez également vérifier l’état de vos reins, de votre foie, de vos plaquettes, de votre cholestérol, de votre cœur, etc. Après un tel examen, il convient de commencer à utiliser l’acétate de trenbolone progressivement si vous n’aviez jamais utilisé ce produit. Commencez par des doses assez légères, associées à de la testostérone, pour tester votre tolérance.

Si les effets secondaires sont trop importants, diminuez la dose et voyez si les répercussions sont soulagées. Compte tenu de sa demi-vie de 1 jour, il devrait idéalement être administré en injection quotidienne. Ensuite, vous pouvez recevoir des injections au moins tous les deux jours. Notez aussi que les personnes qui s’injectent ce produit quotidiennement semblent ressentir moins d’effets secondaires que celles qui l’injectent tous les deux jours.

Posologie d’utilisation de l’Acétate de Trenbolone

Les doses d’acétate de trenbolone varient en fonction de vos objectifs anaboliques, de vos niveaux et de votre tolérance. Si vous n’avez jamais utilisé cette molécule, il faut commencer par des doses assez légères, oscillant autour de 200250 mg par semaine pendant le cycle. Cette dose peut être associée à la testostérone pour avoir de bons résultats.

Pour les utilisateurs modérément expérimentés, la dose peut être augmentée à 300-400 mg ou même 500 mg par semaine si les effets secondaires sont bien tolérés. Enfin, les doses supérieures à 500-600mg sont réservées aux bodybuilders et autres sportifs confirmés. À ce niveau, la différence se fera d’abord sentir au point neurologique. Cependant, les effets secondaires peuvent être très perceptibles et très gênants.

Effets secondaires de l’utilisation de l’Acétate de Trenbolone

Il est vrai que le trenbolone peut augmenter rapidement la masse musculaire, mais son injection ou son ingestion peut tout de même être nocive pour la santé. En effet, certains utilisateurs ressentent des nausées ou vomissements après avoir injecté de l’acétate de trenbolone. Il existe également les effets secondaires les plus courants, tels que la rétention d’eau, les pieds enflés et la fièvre.

Ce stéroïde anabolisant peut également provoquer des saignements inexpliqués et des problèmes de peau tels que l’acné, le vieillissement cutané ou la peau grasse. Concernant les effets négatifs de ce produit sur les organes du corps, le cœur, le foie et les reins sont les premières victimes de l’intolérance à l’acétate de trenbolone. Les utilisateurs peuvent également ressentir des douleurs dans les zones musculaires et osseuses.

Bien que l’acétate de trenbolone ait peu d’effets androgènes par rapport à d’autres produits, il est toujours possible de ressentir un gonflement du tissu mammaire masculin. Ceci se constate chez certains sujets après l’utilisation de ce stéroïde. Ceci reste même un cas fréquent parfois associé à des troubles de l’humeur.

L’utilisation à long terme de ce médicament peut également provoquer la pousse de poils à des endroits inappropriés du corps. Enfin, une cure avec Trenbolone peut mettre fin à la production naturelle de testostérone.