Le genre altéritaire et la construction d’épicènes